Le voyage vers un idéal de liberté

Immersion dans la culture nippone à travers son héritage culturel

Des mégalopoles high-tech à la quiétude des sites religieux et historiques, le Japon est une destination remplie de contrastes. En effet, d’un site à un autre, on découvre un aspect différent du pays du Soleil-Levant. De ce fait, il existe plusieurs façons de découvrir l’archipel japonais, comme en allant à la découverte de son patrimoine culturel et historique. En plus, les passionnés de l’histoire, d’art et de culture ainsi que d’architecture seront bien servis pendant un voyage au Japon. Alors, si vous souhaitez vous immerger dans la culture nippone pour un séjour culturel unique, voici les sites à ne pas manquer.

Découvrir les temples de Nara

Cette ancienne capitale du pays se trouve au centre-sud de l’île Honshu, dans la région du Kansai. Nara abrite de nombreuses œuvres d’art et de remarquables temples qui datent du VIIIe siècle. La majorité de ses monuments ont été classés sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 1998. Il y a 36 temples de Nara à peu près qui comptent parmi les plus anciens du Japon. Avec sa petite taille, il vous sera possible de visiter cette cité en une journée. Par ailleurs, Nara se caractérise par les cerfs qui se déplacent librement dans la ville.
Partir au Japon et séjourner à Nara vous permettra de visiter le temple Kegon-shū daihonzan Tōdai-ji. Ce temple a été construit entre 745 et 752 sous le règne de l’empereur Shōmu. Il s’agit d’un temple bouddhique abritant la plus grande construction en bois au monde qui porte le nom de « Daibutsu-den » ou la salle du Grand Bouddha. C’est le bâtiment principal avec plus de 57 mètres de longueur et 50 mètres de largeur à peu près. Vous verrez de multiples édifices secondaires qui sont groupés autour de la salle du Grand Bouddha, plus précisément sur les flancs du mont Wakakusa. Il y a par exemple le Kaidan-in ou la salle d’ordination, le Shōsō-in qui est l’ancien grenier transformé en entrepôt d’objets d’art ainsi que le Hokke-dō qui expose une collection de sculptures du 8e siècle.

Parcourir la ville traditionnelle de Kyoto

Kyoto est également aussi une ancienne capitale du Japon. Elle se localise à moins d’une cinquantaine de kilomètres de Nara. Cette ville regorge d’un grand nombre de temples bouddhistes, de sanctuaires, de jardins, de palais impériaux et des maisons traditionnelles en bois. Parmi les incontournables de Kyoto, on trouve :
• Le Kiyomizu-dera
C’est l’un des temples les plus visités de la ville en particulier en automne, pour la beauté des feuilles rougies des érables japonais appelés « momiji ». Mais également au printemps, en raison de la floraison des érables ainsi que des cerisiers.
• Le quartier traditionnel de Gion
En parcourant ce quartier, vous aurez l’occasion d’apercevoir une Geisha ou maiko dans les maisons de thé, les restaurants et les rues pavées.
• Le somptueux sanctuaire de Fushimi Inari
Il se situe au sud-est de la ville. Ses milliers de torii (portail traditionnel japonais de couleur rouge) forment un chemin qui vous mene à une colline permettant d’accéder à d’autres sanctuaires.
• Les espaces verts de Kyoto
Malgré la taille de la ville, Kyoto déborde d’espaces verts. Il est à noter que chaque jardin est lié à un temple ou un sanctuaire. Les jardins de Kyoto sont des endroits idéals pour se promener et être en harmonie avec la nature.

Laisser une réponse